FANDOM


Paroles / Traduction Modifier

Version japonaise (Sid, 2012) Modifier

Mezame wa kyoki haitoku sutansu Shiroku yuganda kairaku no baransu Too late saa hajimeyou ka

Kosoku, hate, man'in erosu Omae wa zoku ni zetsumyouna nyuansu Too late saa koe wo chodai

Nookoo an'an biryo tsuu Ataete ataete ataeyou

Douka kireina mama de yokubarina hada de Ranbona shitsudo misukashite Tsumetai isu ga kishimu tabi kobanda Muryoku wo aisuru shika nai

Hikan wo koeta genkai sutansu Tsukidasu yousu shiiku wa baransu Too late saa tsudzukeyou ka

Kanjo, kai, zechoo erosu Shizumari kaeru aimaina nyuansu Too late tsugi wo chodai

Nookoo an'an biryo gai Ubatte ubatte ubaou ka

Joka owaru koto naku moteasobu you ni Kigasumu made kuri kae shite Tsumetai muchi ga shinaru tabi naita Yurushi wo eru ta ni nai

Kireina mama de yokubarina hada de Ranbona shitsudo misukashite Tsumetai isu ga kishimu tabi kobanda Muryoku wo aiseba ii sa

Owaru koto naku moteasobu you ni Kigasumu made kuri kae shite Tsumetai muchi ga shinaru tabi naita Yurushi wo eru ta ni nai

Version française (Bjorn San Juan, 2017) Modifier

Le réveil est une arme dangereuse et une position corrompue Vivement déformée, un agréable équilibre Trop tard, viens maintenant, commencerons-nous ?

Contrainte, les limites, pleines de licenciement. Eros Tu as en commun une nuance exquise Trop tard, viens maintenant, laisse-moi avoir ta voix

La passion profonde dans l'obscurité, cette quantité minuscule de douleur Accorde-le moi, accorde-le moi, pourquoi pas toi ?

Assimilation. Sur ta peau avide, étant assez joli comme il est, Je vois par le niveau insouciant d'humidité Chaque fois, la chaise froide a grincé. J'ai refusé Je peux seulement aimer mon impuissance

Ayant surmonté mon côté pessimiste, cette position de mes limites L'état que j'ai poussé dehors, l'élevage est l'équilibre Trop tard, viens maintenant, le continuerons-nous ?

Emotion, non-existence, le sommet d'Eros La nuance vague qui est devenue aussi toujours que la mort Trop tard, viens maintenant, laisse-moi avoir le prochain

La passion profonde dans l'obscurité, cette quantité minuscule de mal Arrache-le, arrache-le, pourquoi pas toi ?

Purification. Comme toi qui joues sans fin Je répète ceci jusqu'à ce que je sois satisfait Chaque fois, ma froide ignorance s'est pliée, j'ai pleuré Il n'y a aucun autre choix sauf pour obtenir le pardon

Sur ta peau avide, étant assez joli comme il est, Je vois par le niveau insouciant d'humidité Chaque fois, la chaise froide a grincé. J'ai refusé Je peux seulement aimer mon impuissance

Comme toi qui joues sans fin Je répète ceci jusqu'à ce que je sois satisfait Chaque fois, ma froide ignorance s'est pliée, j'ai pleuré Il n'y a aucun autre choix sauf pour obtenir le pardon

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard